Les 24h du Mans 2011

Cette édition des 24 Heures du Mans était vraiment une belle édition. Bien que nous ne soyons pas reporters sur les voitures de course modernes...

Cette édition des 24 Heures du Mans était vraiment une belle édition. Bien que nous ne soyons pas reporters sur les voitures de course modernes ici - et en particulier sur les voitures diesel - nous sentons que cette édition restera dans les annales de la course. Marcel Fässler, André Lotterer et Benoit Tréluyer ont non seulement remporté cette édition avec la R18 TDI Audi n ° 2, mais ils l’ont fait aussi en partant de la pole position. Ce n’est arrivé que six fois en 45 éditions!

La Peugeot 908 emmenée par Minassian / Montagny / Sarrazin est arrivée deuxième. Peugeot a essayé beaucoup de choses pour rattraper les Audi avec leurs trois voitures, mais la réalité est que Audi avec une seule voiture encore en course était constamment deux secondes plus vite au tour. Peugeot a vite compris la leçon et a maintenu sa position. Je ne suis pas très content de le dire en tant que Français, mais pour être tout à fait honnête Audi était clairement le plus fort et doit être félicité.

Maintenant revenons sur les principaux évènements de course qui ont été les deux accidents des Audi pilotées par McNish et Rockenfeller. C’est peut-être un paradoxe, mais je pense qu’ils seront bons pour la réputation d’Audi: Premièrement, les deux accidents étaient dus à d’autres pilotes surpris par leur vitesse. Deuxièmement, les deux accidents étaient assez impressionnants puisque les parties externes des voitures ont été entièrement détruites dans une poussière noire de carbone, mais heureusement les pilotes sont indemnes. Ces chocs qui ressemblaient à une explosion ont permis de dissiper l’énergie d’impact afin de préserver les êtres humains dans la structure centrale qui est restée intacte. Ceci est le résultat de simulations de crash tests offerts par les outils de simulation modernes: les voitures sont totalement détruites mais les pilotes ne sont pas blessés, par opposition aux grosses voitures américaines des années cinquante qui n’étaient pas endommagées dans un accident grave, mais dont tous les occupants étaient morts :-(

En dehors de cette vision technologique, l’Audi R18 TDI victorieuse a un très bon profil en termes de valeur en collection à long terme pour les connaisseurs: c’est une gagnante du Mans et les 2 autres ont été détruites. Espérons que Audi pourra la garder pour sa collection!

Profitez de ce film souvenir très bien fait:

Et vous, vous y etiez? Comment était-ce?

Photo credits : Arnaud CORNILLEAU – ACO/NIKON


Tags: ,